• Gerard GRAUFOGEL

Réussir une belle photo -2

La Composition - Partie 2





Une photo qui sort du lot est un savant mélange de 20% de techniques et de 80% de créativité. Maîtriser la composition d’une photo vous  permettra d’avoir les bonnes cartes en main pour faire des photos qui ont une âme » ! 

Marie-Ange PORTAL

"Réussir une belle photo" est le sujet de plusieurs publications de ce blog où sont abordés tous les thèmes qui contribuent à faire de votre photo une image qui sort du lot.



Les 10 POINTS pour composer une belle photo


Apprendre à composer, c’est apprendre à regarder !

Et …composer une image, c’est 80% d’une bonne photo



Qu'est-ce que la Composition d'une image ?


C’est un acte que l'on peut qualifier de créatif qui consiste à disposer dans son cadre le sujet que vous avez décidé de photographier d’une façon qui soit agréable à l’œil. C’est dans le cadre du viseur que se construit votre image. Le défi consiste à organiser votre image. Elle va être composée de votre sujet et de ce qui l’entoure, son environnement. Le résultat doit être une image visuellement cohérente et harmonieuse.


Pour arriver à ce résultat, il y a des règles à respecter . Vous allez prendre une succession de décisions concernant différents paramètres :


  • Que sera le centre d'intérêt de votre image, c'est dire le sujet ?

  • Quel objectif utiliser ?

  • Où vous placer avec votre appareil ?

  • Quel environnement choisir ?

  • Et nous y voilà, quelle histoire vous voulez raconter au travers de cette image ?

  • Pour cela demandez-vous “qu’est-ce que je vais inclure dans le cadre du viseur et qu’est-ce que je vais exclure ?”

  • A quel moment allez-vous déclencher ?

  • Comment allez-vous utiliser cette lumière ?



Avec l’expérience et la pratique, vous apprendrez à créer rapidement des compositions originales, marquantes et propres à votre sensibilité et votre style.


Si vous n’avez pas lu les 5 premiers points incontournables pour composer une belle image– Partie I


6 – Point de vue


Allez, une petite histoire…


Lors de mon dernier voyage photo en Birmanie, nous sommes partis en balade photo dans le quartier Indien de Yangon, la capitale, histoire de se dégourdir les jambes avant de prendre l’avion pour le retour. J’avoue que je n’étais pas très inspirée – des Indiens, ce n’était pas trop le but d’un voyage photo en Birmanie – mais bon, nous étions là ! Je suis sensée partager mes compétences photographiques et ne jamais être en panne sèche au niveau de la créativité mais cela m’arrive aussi… J’ai donc pris quelques clichés des étals, quelques portraits, mais l’ambiance n’était pas très chaleureuse et les saris sous un tee-shirt « Nike » n’avaient rien d’enthousiasmant.


C’est alors que j’ai eu la bonne idée de m’asseoir par terre… ce qui a commencé par faire rire tout le monde et a d’abord permis de détendre l’atmosphère, mais aussi de bénéficier d’un nouveau point de vue : au ras du sol, je ne voyais que les saris ! Et hop, du coup j’ai balayé les éléments perturbateurs (les vilains tee-shirts) hors de mon champ de vision et du cadre de mes photos et j’ai obtenu, du même coup, une originalité accrue grâce à cet angle inhabituel de prise de vue !

Changez de point de vue pour raconter une autre histoire.

Marie-Ange Portal


La balade au marché s’est transformée en une franche partie de rigolade lorsque les 6 photos-voyageurs que j’accompagnais se sont mis à 4 pattes pour faire leurs photos. Ils sont tous repartis avec des photos de Birmanie que personne ne pourra voir ailleurs !


Si vous ne deviez retenir qu’une seule règle sur ce point, c'est bougez ... avec vos pieds surtout et moins avec votre zoom.


Un bon exercice pour mettre en pratique ce principe est de partir avec ... une focale fixe. Celle qui vous convient le mieux, en général un 50 mm en Full Frame ou un 35 mm en APSC. Dans ces conditions, le zoom sera remplacé par vos pieds :

  • tournez autour de votre sujet,

  • approchez-vous

  • reculez-vous,

  • prenez de la hauteur,

  • accroupissez-vous,

  • couchez-vous pour avoir votre appareil photo à ras du sol….

Vous verrez alors votre sujet sous un autre angle, insoupçonné jusque là !



7 – Créer un cadre


Vous pouvez utiliser un ou des éléments pour créer un cadre dans un cadre mais la prudence est de rigueur. En effet, le cadre créé doit mettre votre sujet principal en valeur. Cette manœuvre, mal exécutée, peut fragiliser l’image dans sa composition.


Une attention particulière est requise pour utiliser des arbres et du feuillage sur 2 côtés du cadre car cette option a tendance à desservir la mise en valeur du sujet.

Dans cette situation, n'hésitez pas et accentuez les choses afin de confirmer votre prise de position.

Pas de petit feuillage timide venant polluer votre scène sur les bords du cadre, il faut le mettre franchement ou ne pas le mettre du tout.



Utilisez un cadre pour mettre en valeur votre sujet


Le cadre viendra, s'il est bien exécuté, mettre en valeur votre sujet en guidant le regard du lecteur aussi surement que si votre doigt montrait celui-ci et si vous n'optez pas pour le cadre dans le cadre alors pensez au "non-cadre" c'est à dire l'utilisation des espaces négatifs qui peuvent constituer un autre moyen de guider le regard.

Le lecteur sera guidé au delà de ces zones vides et nécessairement vers votre sujet.



Choisir ce qui doit être dans le cadre et ce qui ne doit pas s'y trouver.
Pensez aux espaces négatifs.


8 – Horizon


Veillez à conserver toutes les lignes d’horizon au même niveau ! Gardez le niveau de la mer à l’horizontale ! Rien n’est plus désagréable que de regarder une image où la mer « se vide » sur un côté de l’image.

Lorsque vous photographiez des bâtiments, veillez à respecter l’horizontalité de leurs portes et fenêtres. Prenez des repères.


Si vous n'avez pas pu conserver votre horizon à l'horizontale ou si vos bâtiments sont très déformés il vous sera toujours possible de corriger ces défauts avec les options offertes par les logiciels de traitement d'image.

LightRoom offre en particulier un outil appelé Upright qui permet de rétablir toutes les lignes horizontales et verticales.



9 – Orientation


Déterminez d’abord votre cadrage : horizontal ou vertical ? Ensuite dimensionnez le : large ou serré ? Adaptez vos réponses au sujet choisi. 2 possibilités de cadrage s’offrent à nous pour déterminer le sens de lecture de l’image :

  • Format horizontal, dit paysage : il correspond à la vision humaine. L’image apparaît mieux équilibrée et plus stable. Elle dégage une impression de calme, de profondeur et de distance. Ce cadrage souligne l’étendue horizontale d’un sujet.

  • Format vertical, dit portrait : il dégage une impression d’action et de proximité. L’œil doit balayer la photo de haut en bas : les éléments situés tout en haut ou tout en bas ont moins d’importance. Ce cadrage souligne l’étendue verticale du sujet. Il convient bien aux portraits

Utilisez votre zoom, cadrez large, cadrez serré, faites plusieurs photos. L’ère du numérique est profitable aux essais en tous genres et à l’entrainement sans modération. Profitez-en, ça ne mange pas de pain !

Encore une fois, pensez au photographe de studio que l’on voit dans les films, il bouge autour de son sujet (debout, assis, couché, n’ayant pas peur du ridicule, il ne tue pas). Vous trouverez ainsi un angle mieux approprié ou plus original. En clair, vivez votre photo ! Ne soyez pas statique. Ça tue la créativité…



10 – Echelle


Je vous recommande fortement d’intégrer dans la composition de votre image un élément qui servira de référence à la taille de votre sujet. Si vous souhaitez, par exemple, montrer l’immensité d’un paysage : Rien de tel que d’y inclure une personne, un objet ou un animal dont on connait les proportions et qui va nous donner une échelle.




Pour en savoir plus


Nous aborderons prochainement les lignes de fuites. Elles servent à guider votre regard et à donner du relief à vos photos. Cette notion est un peu plus complexe mais très utile, elle méritera quelques explications …



En conclusion


Je ne vous le rappellerais jamais assez, la photographie s’apprend sur le terrain, avec beaucoup de pratique. On peut apprendre la photo dans un livre ou sur le net,  ce que nous allons faire sur ce blog progressivement. La théorie sur des supports papiers ou vidéo est excellente pour assimiler les notions de bases indispensables. Mais vous ne deviendrez un bon photographe qu’avec de la pratique, en participant à des ateliers de critique photos, en partageant avec d’autres photographes de tous les niveaux, en partant en voyage et en pratiquant la photographie sur le terrain.

© 2015 Regard de Photographe. Créé par Regard de Photographe

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon